Donateurs - Revue de presse - Newsletter | Laboratoire de Maths| A PROPOS
twitter facebook rss youtube
Espace « Sciences du Numérique » Alan Turing (LJAD - CNRS/UNS)
Partager :
Accueil > Ressources > Expositions

Expositions

Dernier ajout : 7 juin.


  • Expositions et ressources disponibles en prêt

    Dans le cadre de son activité de culture scientifique, le Laboratoire de Mathématiques J.A. Dieudonné de Nice a créé en octobre 2010 tout à la fois un musée « universitaire » d’informatique et un espace culturel sur les sciences du numérique, les mathématiques et le patrimoine informatique.
    C’est le premier espace de ce type en France, ancré dans une pratique universitaire en direction des publics scolaires et des citoyens.
    Depuis mars 2014, l’Espace-Turing est passé « hors les murs », et propose des expositions itinérantes, des conférences et des ateliers aux établissements scolaires et aux médiathèques dans les domaines du numérique.

    Les expositions sont disponibles gratuitement (les objets et collections associés aux expositions sont disponibles sous conditions). A ce jour :

    - Alan Turing. Du langage formel aux formes vivantes
    - Alan Turing. Génie Méconnu
    - Le microprocesseur a 40 ans
    - Pavages, cristaux et quasicritaux
    - Sciences et jeux vidéo
    - Petite histoire de l’informatique
    - Petite histoire du jeu-vidéo » (avec l’association Kernel-Panic)
    - Expérimentation Numérique Interactive. 40 ans d’aventure niçoise
    - De l’Apple 1 à l’iPad : un exemple d’évolution du design informatique
    - Evolution des interfaces graphiques utilisateurs

    Nous sommes également ouverts à vos propositions pour concevoir de nouvelles expositions en partenariat.
    Pour plus d’informations contactez : Marc Monticelli : marc.monticelli [at] unice.fr.

    Lycées et grand public
    ALAN TURING, DU LANGAGE FORMEL AUX FORMES VIVANTES
    16 roll-ups + fascicule « Construis ton propre ordinateur ... de papier » + machine Enigma électronique et de poche + expériences numériques interactives en ligne
    + Vidéo de la conférence de Jean Lassègue.

    JPEG - 350 ko
    Inauguration de l’exposition pour l’Institut Henri Poincaré

    « Alan Turing aurait eu cent ans le 23 juin 2012. Malgré la brièveté de son existence (42 ans), il demeure l’un des plus grands penseurs anglais du XXème siècle pour avoir apporté sa contribution dans 3 domaines majeurs : la logique mathématique, les sciences informatiques et la biologie, ainsi qu’en cryptographie et en intelligence artificielle. Tout cela en moins de vingt ans.
    Il est à la fois l’un des « pères » de l’informatique l’auteur d’une théorie qui porte son nom, mais aussi l’agent au service du renseignement britannique qui a joué un rôle clé dans le décryptage des codes secrets allemands, décisif pour l’issue de la Seconde Guerre Mondiale.
    Ses idées ont contribué à former le monde actuel, à travers l’informatique, l’intelligence artificielle, a modélisation mathématique du vivant, la réflexion philosophique sur des problèmes fondamentaux de la connaissance et de la vie.
    Cette exposition présente la vie de Turing et ses percées scientifiques. Dix-sept panneaux et de nombreuses photographies vous plongeront dans l’ambiance de l’Angleterre inventive et victorieuse du XXème siècle et vosu aideront à comprendre l’essentiel de cette aventure intellectuelle. »

    Collèges
    ALAN TURING. Génie méconnu.
    9 panneaux + ordinateur de papier + clone moderne d’Enigma + Enigma de poche + expériences numériques interactives en ligne.

    Alan Mathison Turing est un mathématicien britannique auteur de l’article fondateur de la science informatique. Il est à l’origine de la formalisation des concepts d’algorithme et de calculabilité.Durant la Seconde Guerre mondiale, il a dirigé les recherches de décryptage des codes secrets générés par la machine Enigma utilisée par les allemands.
    Il a travaillé sur un des tout premiers ordinateurs, puis a contribué au débat sur sur la capacité que pourraient avoir les machines à penser et sur la fabrication d’un cerveau artificiel auquel on donnera le nom d’« intelligence artificielle ». Vers la fin de sa vie, il s’est intéressé à des modèles de morphogenèse du vivant conduisant aux « structures de Turing ».
    Persécuté pour son homosexualité, il évite la prison en choisissant la castration chimique. Il se suicide le 7 juin 1954 par empoisonnement au cyanure.

    Tout public
    LE MICROPROCESSEUR A 40 ANS. La révolution informatique en marche.
    8 panneaux + collection de microprocesseurs + ordinateurs anciens.

    Après le transistor (Bell Lab - 1948), et le circuit intégré (Texas Instrument - 1958), le microprocesseur (Intel - 1971 ) fut le 3ème étage technologique nécessaire pour que l’informatique envahisse le monde et le transforme.
    Avant l’apparition du microprocesseur, l’informatique est une affaire réservée aux spécialistes. Un seul ordinateur remplit des pièces entières et il faut des équipes d’ingénieurs pour en assurer la maintenance. On ne peut y accéder qu’en montrant patte blanche et badge en règle.
    Le microporcesseur va bouleverser ce mode de fonctionnement. Il faudra 10 ans à IBM, leader de l’informatique à l’époque, pour comprendre ce qui était en train de se passer

    Tout public
    PAVAGES, CRISTAUX et QUASICRISTAUX. Un art, un jeu, une théorie.
    6 panneaux + puzzle-game
    + Vidéo de la conférence de Denis GRATIAS : « Les quasi-cristaux, de la découverte au prix Nobel ».

    Un pavage est une partition du plan ou de l’espace tridimensionnel par des éléments choisis dans un ensemble fini, appelés PAVÉS.
    Paver le plan (ou plutôt une partie du plan) est une activité ancienne : depuis l’antiquité les pavages sont utilisés comme motifs décoratifs en architecture.
    Le palais de l’Alhambra construit à Grenade pendant la présence islamique, représente sans doute la forme la plus achevée de cet art.
    L’étude des différentes façons de paver l’espace n’est pas qu’une activité artistique ; c’est un problème difficile, source de nombreuses questions mathématiques, c’est aussi une façon de comprendre comment s’organise la matière.
    En 2011, le prix nobel de chimie à récompensé la découverte des quasicristaux par Daniel Shechtman

    tout public
    SCIENCES ET JEUX VIDÉO. Des relations inattendues.
    7 panneaux + jeux jouables + possibilité de conférence.

    On a du mal à imaginer que les premiers jeux-vidéo ont été conçus dans des laboratoires de recherche : OXO (1952), Tennis for Two (1958), SpaceWar ! (1961).
    En 1960, DEC commercialise son premier ordinateur : le PDP1. Pour tester ses performances et son interactivité des étudiants du MIT inventent le jeu SpaceWar ! qui rencontra un tel succès qu’il sera distribué en standard avec la machine. C’est la première success story du jeu vidéo avant même que le terme et le marché n’existent.
    La suite de l’histoire semble montrer une séparation entre les sciences dites « dures » et les jeux-video. Et pourtant.

    Tout public
    PETITE HISTOIRE DE L’INFORMATIQUE
    7 panneaux + support publicitaire d’époque + ordinateurs de collection.

    Fin des années 1970, début des années 1980, la micro-informatique (et ce qu’on a appelé l’informatique familiale) explose.On passe d’une pratique de spécialistes, à une pratique de bidouilleurs puis au grand public. Aucune autre industrie (pour le moment), n’a eu le développement de l’informatique et ce grâce à l’invention du transistor, puis du circuit intégré.
    Alors que nous sommes en train de vivre une nouvelle révolution informatique et que de nouvelles pratiques se développent avec la mobilité, les smartphones, les tablettes numériques, ... nous vous proposons de revenir sur l’histoire de l’informatique depuis la sortie de la guerre jusqu’aux années 1990.

    Tout public
    PETITE HISTOIRE DU JEU-VIDEO (avec l’association Kernel-Panic)
    8 panneaux + consoles de jeux de collection

    Longtemps mis à l’index et considéré comme une activité « débilisante », le jeu-vidéo n’est désormais plus méprisé et ignoré.
    D’abord pour raison économique : l’industrie vidéoludique pèse plus lourd que le cinéma dans son ensemble. Ensuite et surtout pour des raisons culturelles : la génération qui devait être aliénée pour avoir jouer à Pac-Man ou Mario, ne s’en est finalement pas si mal sorti : elle est aux manettes de l’industrie, de la politique, de la recherche, de l’éducation, ....
    Casual, serious et scientific gaming, ou installation artistique, le jeu vidéo explore désormais tous les champs des « possibles ».

    Lycée et grand public
    EXPÉRIMENTATION NUMÉRIQUES INTERACTIVES : 40 ans d’aventure niçoise
    10 panneaux + outils de simulations en démo.

    Cette exposition retrace l’histoire d’une pratique originale du calcul scientifique depuis la fin des années 60 à l’Observatoire de Nice avec Michel Hénon jusqu’à aujourd’hui au sein du laboratoire de mathématiques et l’ouverture à d’autres discipline comme la biologie, en passant par l’Institut Non Lineaire de Nice, qui a eu un rôle déterminant.

    Tout public
    DE l’APPLE 1 à l’IMAC : un exemple d’évolution du design informatique
    20aine de machines Apple, depuis l’Apple II jusqu’à l’iPhone, en passant par le Mac 128 et le Newton. Nécessite des vitrines.

    Depuis l’Apple 1 en 1976, jusqu’à l’iPad et l’iPhone, aucune autre compagnie n’a accompagné et marqué l’évolution de l’informatique grand public depuis la fin des années 1970, que qu’Apple.
    Son design hardware et software a toujours suscité beaucoup de passions, pour faire plus consensus aujourd’hui.
    Vous découvrirez le tout premier Macintosh qui proposait déjà un monobloc tout en un ; le premier iBook en forme de coquillage et son ainé l’Emate déjà designé par Jonathan Ive et sorti en 1997 ; la grande soeur du Macintosh, le Lisa, un des flops d’Apple ; le surprenant iMac G4 en forme de lampe et sans doute le plus ergonomique de tous les macs. Vous pourrez vous essayer aux premierx Mac Paint et Mac Write datant de 1984 sur Mac 128.
    Vous découvrirez également, dans une série de posters, l’évolution des interfaces graphiques homme-machine depuis leur apparition chez Xerox jusqu’à l’interface tactile sur mobile, en passant par l’Atari 520ST, Windows 3.11, Mac OS 9 ...

    Tout public
    EVOLUTION DES INTERFACES GRAPHIQUES UTILISATEURS
    4 posters. Ordinateurs et assistants numériques.

    A lier avec l’expo Histoire de l’informatique ou Apple.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette | Contact site : marc.monticelli [at] unice [point] fr