Donateurs - Revue de presse - Newsletter | Laboratoire de Maths| A PROPOS
twitter facebook rss youtube
Espace « Sciences du Numérique » Alan Turing (LJAD - CNRS/UNS)
Partager :
Accueil > Ressources > Expositions > Expositions 2010-2011

Expositions 2010-2011

Dernier ajout : 27 janvier 2011.

Pour sa première année, l’Espace-Turing a proposé 4 expositions sur l’histoire et le patrimoine informatique au sens large.
A travers plus de 150 objets, le visiteurs a pu (re)plonger dans l’informatique « grand public » de ses 40 dernières années : des premières calculatrices scientifiques, à la machine sur laquelle a été inventé le Web, en passant par le premier PDA, les disquettes 8", le premier PC et le premier Mac. Sans oublier la premier console de jeu ou la mythique Atari 2600...
Au total, ce sont un millier de personnes , scolaire et grand public, que l’Espace-Turing a accueilli dès sa première année de création. Gageons qu’il en sera de même pour les années futures.

- L’Espace Turing dans la presse
- Photos fête de la science 2010


  • Petite histoire de l’informatique

    27 janvier 2011
    JPEG - 215.3 ko

    Fin des années 1970, début des années 1980, la micro-informatique (et ce qu’on a appelé l’informatique familiale) explose.
    On passe d’une pratique de spécialistes, à une pratique de bidouilleurs puis au grand public.
    Aucune autre industrie (pour le moment), n’a eu le développement de l’informatique et ce grâce à l’invention du transistor, puis du circuit intégré.

    Alors que nous sommes en train de vivre une nouvelle révolution informatique et que de nouvelles pratiques se développent avec la mobilité, les smartphones, les tablettes numériques, ... nous vous proposons de revenir sur l’histoire de l’informatique depuis la sortie de la guerre jusqu’aux années 1990.

  • Petite histoire du jeu-vidéo

    26 janvier 2011
    JPEG - 241.6 ko

    Longtemps mis à l’index et considéré comme une activité « débilisante », le jeu-vidéo n’est désormais plus méprisé et ignoré.

    D’abord pour raison économique : l’industrie vidéoludique pèse plus lourd que le cinéma dans son ensemble.
    Ensuite et surtout pour des raisons culturelles : la génération qui devait être totalement aliénée pour avoir jouer à Pac-Man ou Mario, ne s’en est finalement pas si mal sorti : elle est aux manettes de l’industrie, de la politique, de la recherche, de l’éducation, ....

    Le jeu vidéo explore désormais tous les champs des « possibles » :

    Heavy Rain nous plonge dans un véritable film interactif.
    Angry Birds nous familiarise avec la physique
    Forza 3 et GT5 nous fait vivre des sensations de conduites extrêmes
    Flower nous ennivre d’une balade poétique
    Les jeux musicaux nous font découvrir les frissons de la scène et la convivialité entre amis
    Le online, nous nous fait rencontrer le monde, et l’on parle dans les cours de récréation et au café de son dernier exploit.

    Venez (re)découvrir les débuts de l’aventure vidéoludique sur Atari, Colecovision, NES, Vectrex... avec des jeux aussi mythiques que Space-Invaders, Super Mario, Donkey-Kong, ...

  • Expérimentation numérique interactive (ENI) : 40 ans d’aventure niçoise

    25 janvier 2011
    JPEG - 203.8 ko

    Cette exposition retrace l’histoire d’une pratique originale du calcul scientifique depuis la fin des années 60 à l’Observatoire de Nice avec Michel Hénon jusqu’à aujourd’hui au sein du laboratoire de mathématiques et l’ouverture à d’autres discipline comme la biologie, en passant par l’Institut Non Lineaire de Nice, qui a eu un rôle déterminant.

    Depuis près d’un demi-siècle, les ordinateurs jouent un rôle de plus en plus important dans la recherche et l’enseignement. 
L’informatique a non seulement contribué au développement de disciplines scientifiques, mais elle a aussi favorisé la qualité et la multiplicité des interactions entre disciplines différentes : l’étude des phénomènes non linéaires et celle du génome en sont deux exemples remarquables. Elle est devenue ainsi un élément incontournable de l’interface math-physique ou math-bio.

  • De l’Apple I à l’iMac, un exemple d’évolution de design informatique

    24 janvier 2011
    JPEG - 242.1 ko

    Depuis l’Apple I en kit et à monter soi même, jusqu’à l’iPad et l’iPhone, aucune autre compagnie n’a accompagné et marqué l’évolution de l’informatique grand public depuis la fin des années 1970, autant qu’Apple.
    Le design Apple a toujours suscité beaucoup de passions, pour faire plus consensus aujourd’hui.
    Vous découvrirez le tout premier Macintosh qui proposait déjà un monobloc tout en un ; le premier iBook en forme de coquillage et son ainé l’Emate déjà designé par Jonathan Ive et sorti en 1997 ; la grande soeur du Macintosh, le Lisa, un des flops d’Apple ; le surprenant iMac G4 en forme de lampe et sans doute le plus ergonomique de tous les macs.
    Vous pourrez vous essayer aux premierx Mac Paint et Mac Write datant de 1984 sur Mac 128

    Vous découvrirez également, dans une série de posters, l’évolution des interfaces graphiques homme-machine depuis leur invention par Xerox jusqu’au... en passant par l’Atari 520ST, Windows 3.11, Mac OS 9 ...

titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette | Contact site : marc.monticelli [at] unice [point] fr