turing
A propos de l'Espace-Turing | Partenaires | Nous contacter
twitter  facebook rss youtube
Accueil > Ephéméride > Historique > Apparition du ver informatique « I Love You » qui infectera 10% des (...)

Apparition du ver informatique « I Love You » qui infectera 10% des ordinateurs dans le monde

4 mai 2000

Voir en ligne : https://fr.wikipedia.org/wiki/I_lov...

Ce ver portait aussi les noms Loveletter et The Love Bug. Il cachait un script VBS malicieux derrière une fausse lettre d’amour. Ce script permettait la propagation de ce ver à travers une diffusion massive grâce à Outlook. Il ajoutait des clefs dans la base de registre lui permettant de se lancer à chaque démarrage de Windows. Il s’insérait dans les fichiers *.JPG, *.JPEG, *.VBS, *.VBE, *.JS, *.JSE, *.CSS, *.WSH, *.SCT, *.DOC *.HTA et les renommait en ajoutant .VBS à la fin pour permettre son exécution. Il y a une exception : les fichiers *.MP3. Le ver s’insère seulement dans une copie de ces fichiers, en gardant l’original avec l’attribut caché (Hidden).

Il s’est répandu en quatre jours sur plus de 3,1 millions de machines dans le monde. Les Américains ont estimé la perte à 7 milliards de dollars pour les États-Unis

ILOVEYOU a infecté en premier lieu les Philippines, ensuite la quasi-totalité de l’Asie, l’Europe, l’Afrique et les Amériques.

Ses auteurs étaient des Philippins, Irene et Onel de Guzman et Reomel Lamores.

Ce ver tire son nom de la pièce jointe au courrier électronique qui le transporte, nommé Love-Letter-for-you.txt.vbs.

Le Centre de Coordination des CERT parle quant à lui du ver Love Letter. En effet, le ver se fait passer pour une lettre d’amour, notamment grâce à l’icône des fichiers de son type rappelant celui d’une lettre.


Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette | Contact site : marc.monticelli [at] unice [point] fr