turing
A propos de l'Espace-Turing | Partenaires | Nous contacter
twitterfacebookrssyoutube
Accueil > Historique > Historique > Attaque du virus informatique Michelangelo

Attaque du virus informatique Michelangelo

6 mars 1992

Voir en ligne : http://www.journaldunet.com/solutio...
JPEG - 37.4 ko

Avec Michelangelo, les virus ne jouent plus à la simple contamination des systèmes, ils détruisent tout simplement les données présentes sur les formats de stockage. Dans le cas de Michelangelo, le virus réécrit les 17 premiers secteurs de chaque piste du disque dur des têtes 0 à 4, et les 9 premiers secteurs des têtes 0 à 1 sur les disquettes.

Ce virus crée un vent de panique fin 1991 puisqu’il planifie la destruction des données le 6 mars suivant l’infection. Les fournisseurs d’antivirus estiment de 10 000 à 20 000 le nombre d’utilisateurs finalement touchés par ce virus en 1992. Un nombre conséquent mais loin des prévisions alarmistes qui envisageaient jusqu’à 6 millions de victimes.

Michelangelo a cependant lancé la mode des virus destructeurs durant les années 1990-2000. Une catégorie de virus délaissée depuis 2004 au profit des codes malveillants susceptibles de rapporter de l’argent à leurs créateurs.


info portfolio

titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette | Contact site : marc.monticelli [at] unice [point] fr