turing
A propos de l'Espace-Turing | Partenaires | Nous contacter
twitterfacebookrssyoutube
Accueil > Historique > Historique > Invention du mot « Ordinateur »

Invention du mot « Ordinateur »

16 avril 1955

Le mot ordinateur fut introduit par IBM France en 1955. François Girard, alors responsable du service publicité de l’entreprise, eut l’idée de consulter son ancien professeur de lettres à Paris, Jacques Perret, afin de lui demander de proposer un mot caractérisant le mieux possible ce que l’on appelait vulgairement un calculateur (traduction littérale du mot anglais « computer »). Ce dernier proposa « ordinateur », un mot tombé en désuétude désignant anciennement un ordonnateur, voire la notion d’ordre ecclésiastique dans l’église catholique (ordinant). Le professeur suggéra plus précisément « ordinatrice électronique », le féminin ayant pu permettre, selon lui, de mieux distinguer l’usage religieux de l’usage comptable du mot.

La lettre de J. Perret :

«  Le 16 IV 1955
Cher Monsieur, Le 16 IV 1955

Que diriez vous d’« ordinateur » ? C’est un mot correctement forme, qui se
trouve meme dans le Littre comme adjectif designant Dieu qui met de l’ordre
dans le monde. Un mot de ce genre a l’avantage de donner aisement un verbe
« ordiner », un nom d’action « ordination ». L’inconvenient est que « ordination »
designe une ceremonie religieuse ; mais les deux champs de signification
(religion et comptabilite) sont si eloignes et la ceremonie d’ordination
connue, je crois, de si peu de personnes que l’inconvenient est peut-etre
mineur. D’ailleurs votre machine serait « ordinateur » (et non ordination)
et ce mot est tout a fait sorti de l’usage theologique.
_ « Systemateur » serait un neologisme, mais qui ne me parait pas offensant ;
il permet « systemation » ; - mais systemer ne me semble guere utilisable -
« Combinateur » a l’inconvenient du sens pejoratif de « combine » ; « combiner »
est usuel donc peu capable de devenir technique ; « combination » ne me parait
guere viable a cause de la proximite de « combinaison ». Mais les Allemands
ont bien leurs « combinats » (sorte de trusts, je crois), si bien que le mot
aurait peut-etre des possibilites autres que celles qu’evoque « combine ».
« Congesteur », « digesteur » evoquent trop « congestion » et « digestion »
« Synthetiseur » ne me parait pas un mot assez neuf pour designer un objet specifique, determine comme votre machine.

En relisant les brochures que vous m’avez donnees, je vois que plusieurs
de vos appareils sont designes par des noms d’agent feminins (trieuse,
tabulatrice). « Ordinatrice » serait parfaitement possible et aurait meme
l’avantage de separer plus encore votre machine du vocabulaire de la
theologie.
Il y a possibilite aussi d’ajouter a un nom d’agent un complement :
« ordinatrice d’elements complexes » ou un element de composition, par ex. :
« selecto-systemateur ». - « Selecto-ordinateur » a l’inconvenient de 2 « o »
en hiatus, comme « electro-ordinatrice ».
Il me semble que je pencherais pour « ordinatrice electronique ».
Je souhaite que ces suggestions stimulent, orientent vos propres facultes
d’invention. N’hesitez pas a me donner un coup de telephone si vous avez
une idee qui vous paraisse requerir l’avis d’un philologue.

Votre
J. Perret

 »



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette | Contact site : marc.monticelli [at] unice [point] fr