turing
A propos de l'Espace-Turing | Partenaires | Nous contacter
twitter  facebook rss youtube
Accueil > Ephéméride > Historique > Naissance de « Alexandre Liapounov » mathématicien russe

Naissance de « Alexandre Liapounov » mathématicien russe

6 juin 1857 - 3 novembre 1918

Voir en ligne : https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexa...

Alexandre Liapounov (en russe : Александр Михайлович Ляпунов, Aleksandr Mikhaïlovitch Liapounov ; 1857-1918) est un mathématicien russe. Il a apporté une grande contribution à l’analyse de la stabilité des systèmes dynamiques (linéaires ou non).

Les contributions de Liapounov portent sur plusieurs domaines, notamment les équations différentielles, la théorie du potentiel, les systèmes dynamiques et la théorie des probabilités. Ses principales préoccupations ont été la stabilité des équilibres et le mouvement des systèmes mécaniques et l’étude des particules sous l’influence de la gravité. Ses travaux dans le domaine de la physique mathématique ont porté sur le problème des valeurs limites de l’équation de Laplace. Dans la théorie du potentiel, avec son étude de 1897 sur certaines questions liées au problème de Dirichlet, plusieurs aspects importants de la théorie ont été clarifiés. Son travail dans ce domaine est étroitement lié aux travaux de Steklov. Liapounov a développé de nombreuses méthodes d’approximation importantes. Ses méthodes, qu’il a développées en 1899, permettent de définir la stabilité des ensembles d’équations différentielles ordinaires. Il a créé la théorie moderne de la stabilité d’un système dynamique. Dans la théorie des probabilités, il a généralisé les travaux de Tchebychev et de Andreï Markov et a prouvé le théorème de la limite centrale dans des conditions plus générales que ses prédécesseurs. La méthode des fonctions caractéristiques qu’il utilisa pour la preuve trouva plus tard un usage répandu dans la théorie des probabilités1.

Comme beaucoup de mathématiciens, Liapounov préférait travailler seul et communiquait surtout avec quelques collègues et de proches parents. Il travaillait généralement tard, quatre à cinq heures la nuit, parfois toute la nuit. Une ou deux fois par an, il visitait le théâtre ou assistait à un concert. Il avait beaucoup d’étudiants. Il était membre honoraire de nombreuses universités, membre honoraire de l’Académie de Rome et membre correspondant de l’Académie des sciences de Paris.


Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette | Contact site : marc.monticelli [at] unice [point] fr