turing
A propos de l'Espace-Turing | Partenaires | Nous contacter
twitterfacebookrssyoutube
Accueil > Historique > Historique > Naissance de « Crispin Nash-Williams », mathématicien britannique et (...)

Naissance de « Crispin Nash-Williams », mathématicien britannique et canadien

19 décembre 1932

Crispin St. John Alvah Nash-Williams (19 décembre 1932 – 20 janvier 2001) est un mathématicien britannique et canadien. Ses recherches ont surtout porté sur les mathématiques discrètes, en particulier sur la théorie des graphes.

Dans ses premiers articles, Nash-William s’intéressa aux problèmes du tour de cavalier et de la marche aléatoire dans des graphes infinis ; ce dernier problème l’amena à définir un important critère de récurrence pour les chaînes de Markov générales, et c’est dans cet article qu’il fut le premier à appliquer les techniques d’étude de réseaux électriques dues à Rayleigh à des marches aléatoires. Sa thèse de doctorat, qu’il conclut en 1958, concerne des généralisations des circuits eulériens à des graphes infinis. Welsh écrit que ses travaux ultérieurs définissant et caractérisant l’arboricité des graphes (découverte indépendamment et au même moment par W. T. Tutte) « a eu un énorme impact », en partie en raison de ses conséquences pour la théorie des matroïdes. Nash-Williams étudia aussi les graphes k-arête-connexes, les cycles hamiltoniens des graphes denses, plusieurs versions de la conjecture de reconstruction pour les graphes infinis, et la théorie des pré-ordres. Il donna également une démonstration courte et élégante du théorème de Kruskal.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette | Contact site : marc.monticelli [at] unice [point] fr