turing
A propos de l'Espace-Turing | Partenaires | Nous contacter
twitter  facebook rss youtube
Accueil > Ephéméride > Historique > Naissance de « Evelyn Granville », mathématicienne et informaticienne (...)

Naissance de « Evelyn Granville », mathématicienne et informaticienne afro-américaine

1er mai 1924

Voir en ligne : https://fr.wikipedia.org/wiki/Evely...
PNG - 769.2 ko

Evelyn Boyd Granville est une mathématicienne afro-américaine, la deuxième femme afro-américaine à obtenir un doctorat en mathématiques en 19491, après Euphemia Haynes.

En 1950, elle accepte un poste d’enseignement à l’Université Fisk, qui accueille les étudiants noirs de Nashville. Deux de ses étudiantes, Vivienne Malone-Mayes et Etta Zuber Falconer, ont également obtenu à leur tour un doctorat en mathématiques. Mais en 1952 elle quitte la carrière universitaire et retourne à Washington pour un poste aux Laboratoires Harry Diamond . Au bout de quatre années elle part travailler pour IBM en tant que programmeuse informatique. Elle quitte ensuite Washington pour New York en 1957.

Elle épouse le révérend Gamaliel Mansfield Collins en 1960 et ils partent ensemble pour Los Angeles, où elle travaille pour les laboratoires de l’U.S. Space Technology, puis en 1962 pour la North American Aviation Space and Information Systems Division. Elle y travaille sur divers projets dans le cadre du programme Apollo, dont la mécanique céleste, les calculs de trajectoire et les « techniques de calcul numérique ». En 1967, ils divorcent.

Forcée de partir à cause d’une restructuration chez IBM, elle accepte un poste à l’Université d’État de Californie à Los Angeles (CSULA) en 1967 comme professeure de mathématiques. Elle épouse Edward V. Granville, agent immobilier, en 1970. Après sa retraite de la CSULA en 1984 elle enseigne au Texas College (en) à Tyler durant quatre ans, puis en 1990 elle rejoint la faculté de l’Université du Texas à Tyler (en) comme professeure « Sam A. Lindsey » de mathématiques. Elle y développe des programmes de renforcement en mathématiques pour l’école élémentaire. Après 1967, Granville est restée impliquée dans l’éducation des femmes dans le domaine des technologies.


info portfolio

titre documents joints

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette | Contact site : marc.monticelli [at] unice [point] fr