turing
A propos de l'Espace-Turing | Partenaires | Nous contacter
twitterfacebookrssyoutube
Accueil > Historique > Historique > Naissance de « Grace Hopper », informaticienne américaine

Naissance de « Grace Hopper », informaticienne américaine

9 décembre 1906

JPEG - 59.1 ko

Grace Murray Hopper (9 décembre 1906 - 1er janvier 1992) était une informaticienne et amiral de la marine américaine.
Elle est la conceptrice du premier compilateur en 1951 (A-0 System) et du langage COBOL en 1959

Grace Brewster Murray est née le 9 décembre 1906 à New York. Elle épouse en 1930 Vincent Hopper, dont elle divorcera en 1945. Elle enseigne les mathématiques au Vassar College et obtient un doctorat de mathématiques en 1934 de l’université Yale.
En 1943, elle s’engage dans la Marine américaine et est affectée à l’équipe de Howard Aiken pour travailler sur le Harvard Mark I. Elle est alors la première personne à le programmer.
À la fin de la Seconde Guerre mondiale, elle quitte le service actif de la marine, mais continue à travailler au développement des ordinateurs Harvard Mark II puis Harvard Mark III.
En 1949, Grace Hopper est employée par Eckert-Mauchly Computer Corporation et rejoint l’équipe développant UNIVAC I. En 1950, la compagnie est rachetée par Remington Rand, et c’est pour cette société qu’elle conçoit en 1951 le premier compilateur pour UNIVAC I, nommé A-0 System.
À partir de 1957, elle travaille pour IBM, où elle défend l’idée qu’un programme devrait pouvoir être écrit dans un langage proche de l’anglais plutôt que d’être calqué sur le langage machine, comme l’assembleur. De cette idée naîtra le langage COBOL en 1959.
Elle est rappelée par la Marine en 1967 et dans les années 1970, elle y mène les travaux d’établissement de normes pour les ordinateurs et en particulier les premiers langages de programmation évolués, le Fortran et le COBOL.


info portfolio

titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette | Contact site : marc.monticelli [at] unice [point] fr