turing
A propos de l'Espace-Turing | Partenaires | Nous contacter
twitterfacebookrssyoutube
Accueil > Historique > Historique > Naissance de « Gregori Margulis », mathématicien russe, médaille Fields (...)

Naissance de « Gregori Margulis », mathématicien russe, médaille Fields 1978

24 février 1946

Voir en ligne : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gregor...
JPEG - 7.8 ko

Gregori Aleksandrovich Margulis est un mathématicien russe connu pour son travail de grande envergure sur les sous-groupes discrets des groupes de Lie, et l’introduction de méthodes venant de la théorie ergodique en approximation diophantienne.
Il a reçu la médaille Fields en 1978, mais il n’avait alors pas pu se rendre à Helsinki recevoir son prix en personne, les autorités soviétiques lui ayant interdit d’y aller. Il a également reçu le prix Wolf en 2005, rejoignant seulement six autres mathématiciens à avoir reçu ces deux prix.

Après avoir étudié à l’Université d’État de Moscou, il commença ses recherches en théorie ergodique. Ses premiers travaux avec David Kazhdan donnèrent lieu au théorème de Kazhdan-Margulis, un résultat sur les groupes discrets. Son théorème de superrigidité formulé en 1975 a clarifié de nombreuses conjectures classiques au sujet de la caractérisation des groupes arithmétiques parmi les réseaux des groupes de Lie.

En 1986, Margulis démontra complètement la conjecture de Oppenheim sur les formes quadratiques et l’approximation diophantienne. Cette conjecture était restée ouverte près d’un demi-siècle, pendant lequel des progrès considérables avait été faits, notamment grâce à la méthode du cercle d’Hardy-Littlewood, mais l’utilisation des méthodes issues de la théorie des groupes a été décisive. Il a ensuite formulé un nouveau programme de recherche suivant la même direction, incluant la conjecture de Littlewood, qui a eu une influence certaine.


info portfolio

titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette | Contact site : marc.monticelli [at] unice [point] fr