turing
A propos de l'Espace-Turing | Partenaires | Nous contacter
twitterfacebookrssyoutube
Accueil > Historique > Historique > Naissance de « Jack Kilby », (co)inventeur du circuit intégré, et prix Nobel (...)

Naissance de « Jack Kilby », (co)inventeur du circuit intégré, et prix Nobel de Physique en 2000

8 novembre 1923

Voir en ligne : http://www.ti.com/corp/docs/kilbyct...
JPEG - 21.9 ko

Jack St. Clair Kilby était un ingénieur en électronique américain. Il est surtout connu pour l’invention du circuit intégré en 1958, alors qu’il travaillait pour Texas Instruments, presque simultanément avec Robert Noyce, de Fairchild Semiconductor. Il est lauréat de la moitié du prix Nobel de physique de 2000. Il est également lauréat du prix de Kyoto en 1993.

Pendant l’été de 1958, travaillant pour Texas Instruments, il s’attaqua au problème de la « tyrannie des nombres » et conclut que la solution proviendrait de circuits intégrés. C’est le 12 septembre de cette même année qu’il présente aux officiels de la société le fruit de son travail.
Il leur montre un morceau de germanium, appuie sur un interrupteur, et l’oscilloscope affiche une sinusoïde, preuve de la viabilité de sa solution. Une demande de brevet intitulée Solid Circuit made of Germanium, le premier circuit intégré, était remplie le 6 février 1959, lançant une industrie qui pèse, en 2005, plus de mille milliards de dollars américains.

De 1978 à 1985, il enseigne, en tant que professeur émérite, à l’Université Texas A&M. Il est lauréat de la moitié du prix Nobel de physique de 2000 (l’autre moitié a été remise à Jores Alferov et à Herbert Kroemer) « pour des travaux de base dans les technologies de l’information et des communications [...] pour sa participation à l’invention du circuit intégré ».

La bascule JK est nommée en son honneur.


info portfolio

titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette | Contact site : marc.monticelli [at] unice [point] fr