turing
A propos de l'Espace-Turing | Partenaires | Nous contacter
twitterfacebookrssyoutube
Accueil > Historique > Historique > Naissance de « Oronce Fine », mathématicien et cartographe français

Naissance de « Oronce Fine », mathématicien et cartographe français

20 décembre 1494

Voir en ligne : http://fr.wikipedia.org/wiki/Oronce_Fine
PNG - 150.9 ko

Oronce Fine, ou encore Oronteus Finæus, Oronce Finé, Orontij Finaei, Oronce Fineo, (1494, Briançon-1555, Paris), était un mathématicien et cartographe français qui réalisa la première carte de France imprimée dans ce pays. Sa Protomathesis est un cours de mathématiques pures et appliquées. Il est également l’auteur présumée d’une mappemonde, présentant la Terra Australis : la carte d’Oronce Fine.

En 1531 il avait défendu devant François Ier les mathématiques dans une épître sur leur dignité, perfection, et utilité. Il avait déjà aussi accompli avec distinction comme éditeur la publication des travaux de Georg von Purbach (1423-1461) et Gregor Reich. Il se particularise principalement comme le principal initiateur de la Renaissance dans les études des mathématiques en France au XVIe siècle.

Rétrospectivement sa contribution aux mathématiques demeure petite, comme la plupart de son travail vu dans un plus grand contexte, cependant il a contribué énormément à l’établissement des mathématiques comme l’un des principaux sujets scientifiques en France. Il a largement écrit sur l’astronomie et la géométrie, mais n’était pas un savant authentique. Ses nombreux travaux scientifiques ont aidé à la popularisation des mathématiques traditionnelles et de l’astronomie issues de Ptolémée enseignées dans les universités à son époque.

Il était aussi un inventeur prolifique et constructeur d’instruments mathématiques et de cadrans solaires, qu’il a décrit dans des traités innovateurs tels que Quadrans Astrolabicus (Paris, 1527) et De Solaribus Horologijs et Quadrantibus (Paris, 1531). Un très rare cadran en ivoire, en forme de bateau (un « petit navire de Venise ») subsiste dans un musée milanais[2]. Il est signé « Opus Orontii F. 1524 » et appartenait au roi François Ier.


info portfolio

titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette | Contact site : marc.monticelli [at] unice [point] fr