turing
A propos de l'Espace-Turing | Partenaires | Nous contacter
twitter  facebook rss youtube
Accueil > Ephéméride > Historique > Premier brevet dans le monde pour une machine à écrire

Premier brevet dans le monde pour une machine à écrire

7 janvier 1714

Le premier brevet dans le monde pour une « machine à transcrire des lettres » a été accordé en 1714 par la reine Anne à Henry Mill ( (1683 ? -1771), un ingénieur des eaux de la New River Company.

Le brevet décrit l’invention comme « une machine artificielle ou méthode pour imprimer ou transcrire des lettres, les unes après les autres, comme par écrit, de sorte que toute écriture puisse être absorbée dans du papier ou parchemin si proprement et si exactement qu’elle ne peut pas être distinguée de l’impression ; que ladite machine ... peut-être d’une grande utilité dans les décrets et enregistrement publics, l’impression étant plus profonde et plus durable que toute autre écriture, et ne pas être effacée ou contrefaite sans être découvert ».

Il n’y a aucune référence permettant d’attester que cette machine ait été réellement construite.


Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette | Contact site : marc.monticelli [at] unice [point] fr