turing
A propos de l'Espace-Turing | Partenaires | Nous contacter
twitterfacebookrssyoutube
Accueil > Ephéméride > Vidéos INA > Quand l’architecte Jean-Claude Bernard se voit comme un programmeur et (...)

Vocations/ORTF

Quand l’architecte Jean-Claude Bernard se voit comme un programmeur et explique sa vision de la ville totale.

01 Janv. 1969

Voir en ligne : http://www.ina.fr/video/CPF86623052...

Avec la série « Vocations », les auteurs se proposaient d’amener des personnalités de différents domaines à s’exprimer sur eux-mêmes à partir du thème de la vocation, en même temps que d’étudier certains mécanismes de l’interview grâce à un dispositif en trois temps : enregistrement par une caméra cachée de la préparation de l’interview, l’interview, puis dissusion autour des réactions de la personne à des extraits des deux premiers moments qu’on lui proposait de visionner.Dans cette émission, Pierre DUMAYET s’entretient avec l’architecte Jean-Claude BERNARD, qui construit actuellement au Val d’Isère. Il évoque tout d’abord le paradoxe de ce projet : l’Etat, chargé de l’urbanisme, a cédé le pouvoir aux promotteurs immobiliers.Puis, il parle de la part de rêve qui parvient à se matérialiser dans l’architecture, qu’il situe près de la mégalomanie.Il définit ensuite l’architecture comme l’aménagement de l’espace au sens large, qualifie l’architecte comme un métier à multiples facettes, tente de répondre sur les motivations du choix de ce métier. Il pense d’ailleurs que les écoles d’architecture se sont trop attachées à la forme au détriment du rôle social.Enfin, il envisage l’architecte de demain comme un programmateur, au sens informatique du terme, et explique sa vision, utopique, de la ville totale. A la fin de l’interview, Pierre DUMAYET propose d’imaginer de « volumes » dans les maisons avec des caméras de télévision.


Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette | Contact site : marc.monticelli [at] unice [point] fr