turing
A propos de l'Espace-Turing | Partenaires | Nous contacter
twitter  facebook rss youtube
Accueil > Almanach > Historique > Naissance de Gertrude Blanch, mathématicienne et numéricienne américaine

1er janvier 1996

Naissance de Gertrude Blanch, mathématicienne et numéricienne américaine

2 février 1897

Voir en ligne : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gertr...

Gertrude Blanch, née le 2 février 1897 dans l’Empire russe à Kolno (en Pologne actuelle), et morte le 1er janvier 1996 (à 98 ans) à San Diego aux États-Unis est une mathématicienne américaine qui a réalisé des études novatrices en analyse numérique et en informatique.

En 1938, Gertrude Blanch devient Director of Mathematics et Manager of Computation au Mathematical Tables Project à New York. Ce projet dépend alors de la Work Projects Administration. Elle supervise près de 450 personnes appelées en anglais human computers (calculateurs humains), qui sans qualifications particulières, effectuent des calculs numériques pour élaborer des tables de fonctions. Les schémas et l’organisation des calculs sont élaborés par Gertrude Blanch. La qualité des algorithmes et des tests d’erreur font de tables produites un ouvrage de référence pendant de dizaines d’années, notamment pour les fonctions transcendantes. Elle travaille dans ce projet jusqu’en 1942. Le National Bureau of Standards reprend alors pour l’essentiel le personnel du Mathematical Tables Project dans le cadre du Applied Mathematics Panel du National Defense Research Committee. Dans ce cadre, elle supervise les calculs pour l’armée, la marine et divers autres projets militaires.

Après la guerre, elle rejoint l’université de Californie à Los Angeles (UCLA), où elle travaille à l’Institute for Numerical Analysis en tant que directeur assistant et chef du département de calcul, toujours dépendant du National Bureau of Standards. Elle figure parmi les membres de l’Association for Computing Machinery (ACM) dès le mois de mai 1948.

Durant la période des persécutions de McCarthy, elle est importunée parce que sa sœur aînée est membre du parti communiste des États-Unis. Aussi, elle est elle-même soupçonnée d’être communiste parce que célibataire et sans enfants.


info portfolio

titre documents joints

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette | Contact site : marc.monticelli [at] unice [point] fr